Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La tortue à plumes

Suite et fin (provisoire ?) Raphaël

19 Octobre 2010 , Rédigé par fuzzybabeth Publié dans #coup de coeur - de gueule

 

S’il fallait me convaincre de ma décision, l’occasion m’en fut donnée dans « on n’est pas couché » samedi dernier vue en différé. Juste après avoir poussé mon coup de désamour.

Hautain, distant, méprisant parfois, s’ennuyant (avec un soupçon de mansuétude je pourrais comprendre) enfin c’est ainsi que je l’ai vu, et çà m’arrange, avec des arguments irrecevables sur la présence de sa chanson « patriote » sur l’album.

 

C’est étrange le sentiment de regarder quelqu’un que l’on a beaucoup apprécié, savouré, et un peu plus, et de ne plus rien lui trouver de fascinant, même pas son regard bleu. C’est comme l’amour, mais çà je n’ai pas vécu.

J’avais ressenti le même phénomène pour Hallyday, lorsqu’il est parti à Nashville, MA seule vraie idole de l’époque et Julien Clerc qui du jour où il a quitté E. Roda Gil ne m’a plus du tout plu.

La passion n’est jamais revenue. Alors… Je t’aimais bien Raphaël …… 

 

Une page de tournée (clin d’œil à JLA) Un billet m’attendait pour l’Olympia, je n’irai pas. Je n’y arriverai pas. Personne ne m’y oblige ou ne peut m’y obliger. C’est mon choix !  Je récupérerai des sous et avec j’achèterai l’album de JLA. Je n’y perdrai pas au change, c’est certain. Je n’aime pas les gens lisses, j’aime les gens fidèles. Ce n’est qu’un chanteur après tout comme il y en a des centaines d’autres. Il y a plus grave dans la vie ou simplement plus intéressant, mais la fin d’une passion est toujours un peu douloureuse. CQFD.

Et puis, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis, que j’aime cette formule que je peux mettre à toutes les sauces et ressortir à chaque fois que bon me semble.

 

PS. ONPC : participaient, dans ce que j’ai retenu,  l’insupportable Samuel Benchetrit et en contre point la charmante et souriante Saphia Azzeddine.

(dimanche 17/10)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N


Alors j'ai regardé l'émission et peut-être qu'inconsciemment je me suis faite l'avocate du diable. Mais du coup, je l'ai trouvé pas mal Raphaël. Pas hautain, plutôt timide, plutôt ouf' comme ça
doit être difficile comme exercice et bon voilà... je le vois plutôt comme un homme qui bouge, mute, qui cherche. Plutôt entre plusieurs choix artistiques. C'est peut-être son âge... et aussi son
histoire après le succès de Caravane : comment se renouveler ? La peur de perdre son public s'il évolue radicalement. Il faudrait qu'il y aille carrément mais c'est un gentil gars... ou il a
encore trop envie de plaire... Bref, il oscille... 


Alors la passion peut connaître des temps vides... peut-être ça travaille en fond... dans le silence...



Répondre
F
Ou alors il est gêné parce qu'il doit défendre les choix d'Universal, au lieu des siens !