Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La tortue à plumes

écrire encore et encore

24 Janvier 2022 , Rédigé par la tortue à plumes Publié dans #2022, #PO & ZIE, #humeur de tortue

Elle venait juste d'apprendre à écrire
un coup de foudre pour les lettres,
les voyelles et les consonnes dansaient dans sa tête
du matin au soir,
dans sa petite main toujours un crayon,
elle s'appliquait à former les lettres
mais ça n'allait pas assez vite
alors elle écrivait mal oubliant les pleins et les déliés
pour ne pas rater l'écriture d'un mot au passage.
 
Avec ses premiers mots
elle parlait d'animaux :
de girafes et de tortues
d'oiseaux et de libellules
découpant les photos en noir et blanc
en faisant des cahiers illustrés.
 
Dans le bureau de sa grand-mère
trônait une déjà vieille Underwood,
dès qu'elle le pouvait
elle s'installait et commençait à taper de ses petits doigts,
les touches étaient dures
mais leur bruit était comme une symphonie,
les mots s'envolaient et se déposaient sur le papier blanc,
 
chut ! elle se servait en cachette du papier carbone
et des pelures de toutes les couleurs
c'était beau, elle ne s'en lassait pas.
 
Alors arriva ce qui arriva…
un jour elle dit à ses parents :
"comme métier - je veux écrire"
interloqués les parents
marquèrent un temps d'arrêt.
 
Toute sa vie elle a écrit, 
elle écrit encore
l'Underwood un souvenir, 
l'Olivetti aussi
elle a gardé la verte Hermès "tout métal" de ses études, 
de ses concours et de ses diplômes.
 
Désormais, c'est sur une "pomme" légère comme un nuage, 
qu'elle écrit sa vie, ses joies et ses peines.
 
Depuis longtemps l'ordinateur a remplacé la machine à écrire
plus de carbones ni de pelures
il est son confident absolu de tous les instants.
Parfois une larme coule sur les touches veloutées,
et comme la petite chienne, il la suit partout.
 
Elle regrette rarement d'avoir préféré un clavier à de longues études.
Elle voulait être vétérinaire, voyager, apprendre d'autres langues,
finalement elle écrit.
 
Est-ce une transposition de ses leçons de piano interrompues, désespérée de devoir faire ses gammes pendant que les copines jouaient dans la cour ?
Était-ce sa destinée, voir ses doigts courir sur des touches, d'une façon ou d'une autre ?
 
Quand elle y pense, elle sourit, hausse les épaules puis remet ses doigts sur les touches pour un voyage au pays des mots comme une symphonie inachevée. 
=====
 


 
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article