Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La tortue à plumes

trois longues rides

20 Janvier 2021 , Rédigé par la tortue à plumes Publié dans #2021, #humeur de tortue, #PO & ZIE, #saga covid19

Ce matin, en passant devant un miroir,
furtivement j'ai vu ;
l'empreinte du temps
les marques du temps
 
trois longues rides zébraient mon visage
et coulaient le long de mes joues
comme larmes de vie
 
ce matin, en passant devant un miroir,
je me suis croisée
je me suis aperçue
ce n'était pas une visualisation de mon esprit
mais ma réalité
je me suis arrêtée, je me suis regardée,
 
puis je suis repartie m'oubliant
et puis non,
je n'ai pas pu oublier
ce fut un vrai électrochoc,
souvenir violent
qui me rappelle maman,
souvenirs mitigés
sucrés salés
le temps passé
le temps présent
le temps futur
 
le temps passé s'en est allé
il n'y a rien à regretter
il a été ce qu'il a été
avec du bon et du moins bon
du très mauvais
du très beau
des moments magiques
des moments tragiques
il m'a nourri
nous avons grandi ensemble
nous n'avions pas le choix
puisque qu' ainsi va la vie !
 
parfois je le regrette
parfois non
souvent il m'accompagne
comme un témoignage
je l'estime parce qu'il m'a construite
et qui a fait que ce matin
trois longues rides zébraient mon visage
 
alors je le remercie
je le cajole au fond de mon coeur
je regarde la photo de la petite fille
qui avait deux ans
et une barrette dans les cheveux
 
et si cette photo était le début de ma vie ?
ce que je sais c'est qu'elle est celle
que je garderais si je devais me séparer
des autres
que j'aime la regarder !
elle est mon miroir
elle est moi tout simplement
déjà avec ses qualités et ses défauts
 
alors dans ce présent,
si agité
si tourmenté
si angoissé
si angoissant
si désespérant
si mortel
si incertain
où ce virus et la mort rôdent
 
je me dis que cette petite fille,
qui ne savait pas qu'elle vivrait cela
qui ne savait pas quel serait son parcours,
peut être fière de moi
de ma loyauté, de ma foi dans la vie
elle ne me renierait pas
 
je pense qu'avec ses mots
elle devait déjà dire ;
ce qui la tourmentait
ce qui ne lui plaisait pas
ce qui n'allait pas
ce qui n'était pas juste
et puis partir dans la cuisine
dans son youpala
pour dévorer un camembert 
à pleines dents !
 
 
Alors, aujourd'hui est ce qu'il est !
mais il est !
je suis vivante
brinquebalante
dans mes années finissantes
cabossée
diminuée
mais riche de mes décennies
et ce n'est pas fini
je vois tant de petits bonheurs 
au fond de mon coeur
je vois tant de douceur
que j'attendrai la fin de la pandémie
pour reprendre ma vie
 
petite photo à mes côtés
comme l'étendard d'une guerrière
solide dans sa carapace
et dans l'espace
tandis que le temps passe.
=====



 
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article