Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 
Quel jour est-il  ?
Quelle heure est-il ?
Le jour,
la nuit,
aucune idée.
 
Au loin, un appartement,
la lumière vient de s’allumer
Profiter encore un peu de clarté
entre chien et loup. 
 
Lumière blafarde
Lumière de cafard
Lumière d'hiver.
 
Le petit chien dort au plus près de ma cuisse
profitant de ma chaleur
tout est immobile
même le coucou s'est tu
et n'égrène plus les heures.
 
Radio, télé
en mode :  stop
Garder un peu de tranquillité
Éviter les informations
Prendre un livre
Lire quelques pages
Entre deux nouvelles quintes de toux.
 
Penser à reprendre le livre en cours 
et en attente d’écriture
et d’un nouveau chapitre
Penser à ces petites contrariétés du jour,
mais pourquoi tout est-il aussi compliqué ?
 
Pourquoi est-ce que l’ordinateur plante ?
Pourquoi est-ce que j’ai mal partout ?
Pourquoi ne suis-je pas dans tes bras ?
Pourquoi mon moral est-il si bas ?
encore plus bas que le ciel.
 
Pourquoi ?
Peut-être un cinquième sens 
et un pressentiment funeste
que je chasse très vite.
 
Finir les paquets de Noël
les finir ou les commencer ? ! 
La fin d’année a été si bousculée
Les traditions jetées aux orties.
Où sont passés les marrons de Noël  ?
Où sont passés les lentilles et le zampone 
du réveillon du nouvel an ?
Où est passée la bûche au café ?
 
Tout était différent
Je n’ai même pas réagi
C’était ailleurs
C’était très bien
C’était autrement
Malgré l’absent,
présent partout,
Celui qui a refusé le voyage.
 
J’ai vu la mer un peu de loin
longtemps que je ne l’avais pas vu à Noël
Mais la dernière fois déjà c’était de loin…
 
Qu’importe
Il y a eu de bons moments
Il y a eu des rires
Il y a eu de jolies tablées
Il y a eu de belles rencontres
Et puis
Comment ne pas m’extasier
Si le mot convient
D’avoir osé le faire
Et surtout,
comment ne pas être pleinement heureuse
devant la joie de mon fils ?
Rien que pour cela
Et ce n’est pas rien,
alors…
Adieu les marrons
Adieu la bûche
Adieu les cadeaux
Adieu le foie gras et tous les classiques.
 
Un Noël autrement
peut être tout à fait charmant
Et si le ciel bleu n’est pas présent
ici et maintenant, 
Je vais puiser,
Les yeux fermés,
Dans mes souvenirs
de la grande boîte des jours de Noël
pour y sentir encore la chaleur de la main de mon garçon
Et la douceur de ses mots à mon  oreille. 
Je n’attends rien de plus
que ce bonheur visible.
et la tendresse bordel !
c'est tellement merveilleux.
 
💚💫💚💫💚💫




 
Tag(s) : #2024, #PO & ZIE, #humeur de tortue
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :