Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La tortue à plumes

chroniques, littérature, écriture, mots, passion, ateliers d'écriture, organisatrice d'évènements à Colombes

tout est possible

Publié le 17 Décembre 2011 par fuzzybabeth in ATELIER ECRITURE Colombes

 

Tout est possible en ce bas monde, même la mort de mon poisson rouge. Depuis le temps que je partageais sa vie, je le croyais éternel. Jamais un mot plus haut que l’autre. Une vie simple dans son aquarium carré. Ses journées rythmées par le bruit du filtre et la douce lumière de l’éclairage.

Impassible aux rumeurs et aux humeurs extérieures. Il nageait de long en large, sa longue queue toujours en mouvement. Une longueur de bassin, et hop demi-tour pour rejoindre l’autre rive. Arrivé au bout, il repartait. Il avait déjà oublié d’où il venait et où il allait. Le matin pourtant il attendait sa pitance. Et, si par malheur, j’oubliais, il savait se faire entendre. Une montée à pic au ras de l’eau et un petit bruit sec de son bec me faisait comprendre que j’avais oublié les flocons multicolores. Alors, je le priais de m’excuser. Il guettait les flocons dans leur chute légère vers le fond du bocal. Bientôt il ne resterait rien.

Tout est possible même mon attachement à ce petit animal visqueux, peu câlin, au regard morne et à la mémoire de poisson rouge.

Des années, il aura partagé ma vie, arrivant parfois à me calmer lorsque j’étais énervée. Au départ, il devait faire diversion au bureau. Il n’est jamais parti de la maison.

Ce matin, je n’ai pas oublié les flocons. C’est l’hiver. Je n’ai pas allumé le néon. M’étonnant de ne pas l’entendre, j’ai alors allumé, je l’ai vu allongé sur le flanc. Mort seul dans la nuit. Il n’était pas malade, juste vieux. Adieu Gaston.

Tout est possible, je ne perds pas le sens pratique, je vais aller me faire rembourser du stock de nourriture acheté la veille pour rien.




Commenter cet article

georges 19/12/2011 18:37


Je ne reste pas insensible à la mort de ton poisson rouge; Tu as cependant, à son encontre, des préjugés...disons gratuits. Comment peux tu affirmer son impassibilité aux rumeurs ? les rumeurs
vont plus vite dans l'eau que dans l'air et vont surtout beaucoup plus loin ! (conférer les baleines qui communiquent à des centaines de Kms ! Et que se racontent elles sinon des rumeurs ? Et
l'intelligence ? j'ai connu des carpes dont chaque pêcheur savait que si elles étaient prises à l'hameçon, elles s'arrangeaient pour passer dans un lieu plein de vieux objets coupants afin de
rompre le fil (sic) Pas câlin ton poisson rouge ? As tu au moins essayé de lui caresser le ventre chaque matin ? Pour lui c'est un plaisir...Et ses aller-retours ...t'es tu vraiment interrogée
sur leur raison ? Si tu lui avais offert un grand étang, aurait il fait autant d'aller-retours ? Demande à ceux de la Santé ou de Fleury-Merogis... que font-ils sinon des aller-retours ? Il y
aurait tant de points à soulever sur l'intelligence des poissons qui nous ont précédé de long temps sur cette terre...pour en arriver à constater que la pensée n'est qu'un abime et qu'il valait
mieux rester dans le leur,... en faisant des aller-retours pour voir les hommes se gonfler de leur ignorance prétentieuse. Voici aussi pourquoi il faisait plus de retours que d'allers...ton
poisson rouge.... J'ai interrogé l'un de ces poissons rouges carpés qu'élèvent les chinois. Il m'a regardé comme on regarde un ignorant; il n'a pas pipé mot mais son regard avait de la pitié et
aussi comme un jugement définitif. Ne mets pas de croix sur la tombe de ton poisson rouge mais supplie le d'intervenir en notre faveur auprès du Grand et Suprème Esprit. Il t'aura peut-être
pardonné..;