Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

la page blanche Et tes yeux si doux qui me regardent. La page blanche Comment vas-tu ? Ne pas me demander. Les cataractes qui tombent en déluge de nuages effrayants La page blanche Le cœur triste Les mots par milliers qui envahissent mon âme Une alarme...

iPod, sur les oreilles tu t'éloignes, tu t'en vas Tes vingt-six ans si fiers m'emportent vers mon passé Mon visage est humide, le fleuve a trop coulé Mon enfant ; ta jeunesse me replonge là-bas. Je revois grand-maman assise dans le salon Le chat sur ses...