Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La tortue à plumes

chroniques, littérature, écriture, mots, passion, ateliers d'écriture, organisatrice d'évènements à Colombes

mon bureau

Publié le 23 Mai 2010 par fuzzybabeth in pastilles de vie

 

Mon bureau a pris vie. Depuis notre déménagement la pièce que j’avais choisi, enfin surtout par défaut, sentait bon la peinture encore nouvelle mais était un vrai capharnaüm. S’entassaient des cartons remplis de choses à ranger. Mon bureau avait déjà fait trois le tour de la pièce avant de se loger confortablement sur le mur à gauche.

Un cœur et une tortue, mon éternel totem, sont accrochés à la clef de la serrure. Tout ici ne doit être qu’harmonie. Hélas, mon Feng shui chéri n’y a qu’une modeste place. Mais je m’accroche.

Tiens d’ailleurs je me demande ce que pourrait être un caveau Feng shui, et  quelle  serait la meilleure orientation pour la tête ? Oublions, je me ferai incinérer, tout sera mélangé, aseptisé, plus rien n’aura de sens. Que du bon sens.

Revenons à mon antre, je n’y sentais pas à l’aise, il me manquait un divan, un endroit pour m’étendre, une surface lisse accueillante sans aspérités comme un large horizon de calme.

Bien sur le soleil du matin encore tremblant me comble de caresses, mais sans mon divan  il me manquait quelque chose.

Il m’en aura fallu de la patience pour qu’enfin tu capitules et me laisse rapporter mon précieux bien de notre future ex campagne.

Je l’aime tant ce petit lit en époxy blanc, un simple lit comme autrefois, moins beau, je le confesse. Il a accueilli beaucoup de tes nuits mon fils. Le matelas tout neuf, tu as changé d’avis et après différentes tentatives, futons y compris, tu t’es décidé pour un lit étroit quasi monacal. Il y aurait un roman à faire rien que sur tes changements de lits.

Le voici installé à sa place, un dessus de lit décoré de tortues attend mon envie de toi.

Tu es maintenant mon cocon, mon antre, mon chez moi. Mes tortues sont bien rangées, un peu à l’étroit. Ce sera la prochaine étape vous mes amies fidèles et immobiles je vous magnifierai dans de jolies vitrines d’où je pourrai vous admirer et partir dans des délires épiques. D’autres compagnes vous rejoindront.  Votre famille continuera à s’agrandir malgré moi, mais pour mon plaisir égoïste et viscéral.

 

 

 

PS. le 23 mai dans le jardin – 11h du mat. au lieu de m’occuper de ma maison, même pas honte. A midi ce sera couscous chez nos amis. Je suis tranquille

Commenter cet article