Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La tortue à plumes

chroniques, littérature, écriture, mots, passion, ateliers d'écriture, organisatrice d'évènements à Colombes

passage

Publié le 7 Septembre 2013 par la tortue à plumes in PO & ZIE

Le petit peuple de la nuit

A disparu

Caché, parti, évanoui

J'avais bien aimé

Suivre sa trace sur le marbre froid

J'avais bien aimé

Entendre le doux bourdonnement

C'était hier

Vous vibriez le nez en l'air

En extase devant la lune

Timide, elle ne montrait qu'un pan de sa beauté

Vous vibriez le nez en l'air

À compter les étoiles

Vous vibriez le nez en l'air

Regardant les derniers avions

Qui lacéraient le ciel

Vous vibriez le nez en l'air

En devisant sur les nuages

C'était hier

Ce matin

Il n'y a plus rien

Enfin, d'autres sont venus

Comme dans la chanson,

Vous vous êtes croisés

Vous ne vous rencontrerez jamais

Et pourtant :

je pense qu'il y a des possibles

Et pourtant :

je pense qu'en bousculant un peu

Cette belle ordonnance

Le soleil pourrait avoir rendez-vous avec la lune

Les abeilles avec les papillons de nuit

La vie serait peut-être plus belle

Sur la terre

Allez savoir !

Moi, je ne sais pas

Je sais une chose

Et j'y tiens énormément

Je peux rêver

Je peux vous observer

Petit peuple de la nuit

Petit peuple du jour

Et tant que cela dure

La journée sera belle

Sous le soleil

Ou sous la grêle

passage
Commenter cet article