Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La tortue à plumes

chroniques, littérature, écriture, mots, passion, ateliers d'écriture, organisatrice d'évènements à Colombes

ne me demande pas

Publié le 13 Février 2013 par la tortue à plumes in PO & ZIE

 

Ne me demande pas

D'être immobile

De me taire

De ne pas dire

De ne pas penser

et pourtant je reste près de toi

Immobile et insensible ?

Passive et attentive ?

Ne me demande pas l'impossible

Ne me demande pas de me jeter à ton cou

Ne me demande pas

Ne me demande plus

 

N'inversons pas les rôles

N'inversons pas les émotions

 

Combien de fois t'ai-je prié

Combien de fois t'ai-je supplié

Combien de fois ai-je demandé

Un baiser

Une caresse

Un câlin

Une nuit dans tes bras

Un sourire

Une oreille bienveillante

Une simple pensée

des mots, entendre des mots

écouter tes mots

Un rien

Un tout petit rien

Un bout de ficelle

couleur d'aquarelle

une dose de spontanéité

Tu l'as fait ?

Je ne me souviens pas

Ou alors je n'ai pas compris

ou alors je n'ai pas voulu

ou alors je n'ai pas vu

ou alors je n'étais pas là

pas assez attentive

pas assez soumise

Il y a si longtemps

Il y a trop longtemps

La ficelle est usée

La corde s'est cassée

Que reste-t-il ?

Des souvenirs,

Je n'aime plus aujourd'hui

Hier est si loin

Nous nous sommes égarés

Nous nous sommes retrouvés

Nous nous sommes séparés

Nos chemins ont bifurqué

Ensemble, mais si seuls

Ensemble pour ne pas être seuls

Ensemble pour attendre

Attendre quoi ?

Qui lâchera en premier

Pousser la porte et ne plus revenir

Pousser la porte

Aller vers l'inconnu

L'herbe est plus verte ailleurs

Pas certain

Alors je suis là

Je peste, je râle,

Je m'énerve, je m'emporte

tourbillon incessant

insatisfaite chronique

enfant trop gâtée

Tu m'insupportes

Un jour je me demanderai

Ce que tu en penses

Tu ne dis rien

Tu es certainement bien

Dans cette inertie

Dans cette froideur

Dans ce mutisme

Tu fais l'autruche

Facilité

Ne pas savoir

Ne pas se poser de questions

Un jour passe

Un autre arrive

Ni gris, ni rose

Il est

Il passe

Le temps ne repasse pas

Le temps est un vaurien

Mais rien ne vaut le temps

J'ai trop attendu

J'ai trop pleuré

J'ai trop espéré

Je n'en peux plus

As-tu vu mes cheveux blancs ?

As-tu vu mes rides profondes ?

Y vois-tu les sillons de mes larmes ?

Elles ont formé des rigoles

Ah ! tu rigoles ?

Non, je ne le crois pas

triste ?

Pourquoi ne dis-tu rien ?

 

Je suis triste de toi

Je suis triste de nous

Tu étais… oserais-je l'avouer

"mon petit oiseau"

tu sautillais

tu riais

tu m'écrivais

tu me mentais

tu m'aimais

je t'écrivais

je pleurais

je te croyais

je t'attendais

ah si c'était à refaire ?

Je le referai peut-être ?

Je t'aimais

je t'aimais un peu

je t'aimais beaucoup

je t'aimais passionnément

je t'aimais à la folie

je t'aimais

je t'aimais avant

je t'aimais pourtant

vais-je l'écrire ?

Je ne t'aime plus

Enfin plus cet amour-là…

Plus l'amour en vrai

dur, c'est dur à dire

comme la vérité

c'est cru, c'est nu

tu le sais

je ne mens pas.. je ne le dis plus

je ne me mens pas

je ne te mens pas

tu fais semblant

je le sais

je fais semblant

des vieux amants

Le chat ; Gabin et Signoret,

Et tout çà il y a un peu de cela

Le chat n'est pas mort

Il n'y a pas de chat

On aime le même fils

On aime le même chien

Des cadavres ?

…au fond de nos cœurs

Quand l'amour vient trop tôt

L'usure est plus longue

Elle est inéluctable

Le réalisme est une évidence

Le réalisme est une vérité

Le tabouret grince dans la cuisine

Le confit de canard est au four

Je vais descendre

Je vais partager le repas

Sans haine, sans amour, sans passion

Juste parce que moi aussi j'ai faim

Et que celle-ci me permet de supporter

La faim de la fin

Ou la fin de la faim

De l'autre faim de nous, qui n'est plus.

 



 

 

Commenter cet article