Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La tortue à plumes

chroniques, littérature, écriture, mots, passion, ateliers d'écriture, organisatrice d'évènements à Colombes

le bol (épisode 2)

Publié le 1 Octobre 2012 par la tortue à plumes in pastilles de vie

 

Mais que c'est bon !

cette complicité retrouvée

cette chaleur animale

qui m'avait abandonnée

elle m'aime,

je le sais, je le sens, je le vois

un autre regard

un regard tendre

la sensualité est partie

il reste autre chose

une tendresse, une admiration

elle se rend compte combien j'ai souffert

pendant toutes ces années

il a fallu que je montre mes failles,

mes fêlures (jeu de mots !)

pour qu'elle me voie enfin comme je suis

un bol plein de tendresse

ce matin, elle m'a choisi

timide et craintif je craignais sa colère

après l'épisode d'hier

vous savez, le pain grillé et le premier texte

et tout et tout

en fait, je la vois comme si un mur était tombé

comme si une clé coincée et rouillée avait enfin

consenti à ouvrir une nouvelle porte

une porte plus pleine, plus lumineuse

elle est belle quand elle est calme

quand elle est là et que le monde existe autour d'elle

pas tout le monde, n'exagérons pas !

Plus tard…

je souris, mes couleurs sont plus vives,

ses lèvres sur mes lèvres

je m'égare, je rêve,

elle lui a dit, il a compris

je ne suis pas un bol ordinaire

dorénavant, j'ai mon existence

ma vie va changer elle a déjà changé

au lieu de me jeter dans le lave-vaisselle

elle frotte délicatement tout mon corps de son Mir bleu

qui ne la quitte jamais

le bleu des mers d'ailleurs

le bleu des mers de ses rêves

elle ne nage pas

elle aime caresser la surface chaude de ces eaux chaudes

elle aime se brûler les pieds au sable blanc

ou mieux au sable noir des volcans

je suis heureux !

J’ai du bol !

Mais je m'égare

ne pas perdre la raison

revenir au sujet

donc, disais-je

elle m'a lavé au Mir

puis délicatement dans un joli torchon

tout propre, rien que pour moi,

longtemps elle m'a frictionné

elle ne me lâchait plus

heureusement en même temps !

car pour le coup elle m'aurait suicidé !

Et le suicide je n'en veux plus

la vie est revenue

chiwawate peut dormir tranquille !

 

Ah oui !

Je brille de mille feux

elle me regarde avec les yeux de Chimène

mais qu'est-ce qu'elle fait ?

Elle est folle ! elle me tient dans ses mains

nous quittons la cuisine

non ! elle ne va pas aller me jeter dans le grand container marron

au secours ! j'ai peur ! mon cœur s'emballe

mon smiley de visage pâlit

mes confettis s'affolent et se bousculent

bling-bling mon émotion est à son comble

non ! pas la porte !

Étrange ! elle tourne à gauche

je ne comprends plus rien,

mais qu'est cette grande cage

ses pas sont moins surs

ils marquent le pas

on dirait un pachyderme

ou ce que je peux imaginer

comme tel c'est bizarre,

sa démarche est différente

comme cadencée

la lumière change

dans ses mains , protégé

je n'ai plus peur

pourtant je n'ai aucune idée de l'endroit où nous allons

un long couloir

une porte

de la lumière

une dalle de verre

oh ! c'est froid à mon pied

elle vient de me poser

c'est son bureau

son ordinateur n'est pas loin

je suis sauvé

plus jamais je n'irai dans la cuisine

je regretterai ses mains douces

et le thé fumant

plus important

je sais ! je suis son ami

elle est mon amie

la vie est belle

 

elle me trouve très pâle

la frayeur est encore un peu là

bientôt il n'y paraitra plus

une petite rougeur de fierté

viendra illuminer mes joues humides

ce n'est plus le thé

c'est l'émotion

elles perlent venant de je ne sais où

deux petites rigoles tombent lentement de mes parois

je suis vivant

 

 

Commenter cet article

lehu 13/10/2012 07:04


Superbe mon amie. Comme à ton habitude.


Je dirais bien quelque chose mais non je ne dirais rien peur que comme ton bol, tes joues rougissent.


Alors tu te contenteras d'un "Merci"


Bisousss