Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La tortue à plumes

chroniques, littérature, écriture, mots, passion, ateliers d'écriture, organisatrice d'évènements à Colombes

la trahison

Publié le 28 Mai 2010 par fuzzybabeth in pastilles de vie

 

Je peux encaisser beaucoup de choses, des propos injurieux, des médisances, on peut ne pas m’aimer, çà m’arrangerait plutôt.

Mais, juste une chose ne me trahissez pas. Je me suis donnée tout à vous, sans fard, sans esquive, sans masque. C’est ainsi. Je mets mon âme à nu, je partage tout. Parfois je vous emporte dans des tourbillons insensés où je vous plonge dans des situations difficiles. Mes propos sont parfois si violents. Ils sont violents d’un amour contenu, d’un amour évanoui. Que voulez-vous que j’y fasse. Mon cœur saigne, un sang d’amour, d’absolu, de déraison.

Je connais mal le pardon, car il faut pouvoir s’arrêter avant que le pardon soit nécessaire. J’ai besoin de vous, de votre franchise, de votre amitié. Pas de faux semblants, pas de façades, je vous aime pour ce que vous êtes, pas pour votre situation, pas pour votre pouvoir, pas pour votre carte de visite. Tout ceci m’indiffère. J’ai juste besoin de votre oreille, de votre amour. Vous aurez le mien, indéfectiblement comme un chien aime son maître, sans concession, sans pudeur, sans retenue.

Voilà je suis un chien, j’aime spontanément, généreusement. Je ne suis pas curieuse de vos vies, mais de votre construction. Vos blessures me font souffrir mais elles me grandissent. J’aime surtout nos immenses éclats de rire. Ne me trahissez pas amis.

Commenter cet article