Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La tortue à plumes

chroniques, littérature, écriture, mots, passion, ateliers d'écriture, organisatrice d'évènements à Colombes

j'attends

Publié le 21 Mai 2010 par fuzzybabeth in pastilles de vie

J’attends

Quoi ?

Si je savais,

C’est la vraie question en fait, mais que se cache-t-il derrière cette affirmation tellement interrogative

J’attends le soleil

Non, il est là

J’attends demain

Non, car j’aurai un jour de plus

J’attends l’amour

Non, je l’avais trouvé

Et il en reste des miettes

J’attends ton retour

Peut-être, tu es sorti et sans raison je m’inquiète

J’attends l’été

Oui, il me réchauffera et atténuera mes tourments

J’attends la mort

Pas encore, c’est un peu exagéré, mais si elle arrivait je ne serais plus triste

J’attends, j’attends, j’attends

C’est un état, de la langueur comme dans le bon vieux temps

Je n’ai plus envie de faire d’efforts, les tâches ménagères m’ennuient

Elles sont répétitives, j’aime créer

Plutôt j’aime avoir des idées, j’aime penser

Mais je ne supporte pas de réaliser des choses

Je ne sais pas le faire et je n’ai aucune envie de faire des efforts pour cela

Alors la poussière s’installe, elle ne me dérange même pas

Sauf si quelqu’un vient à l’improviste sonner à ma porte

A ce moment là une once de honte et de malaise s’installe

Car, il est dit que la femme doit accomplir le ménage et le reste

J’aime bien faire la cuisine, elle me détend un peu

J’aime bien nettoyer mon jardin, me mettre les mains dans la terre,

Alors, je n’ai pas peur de me salir

Mais prendre un chiffon pour nettoyer, beurk quelle horreur

Alors j’attends demain

Peut-être que l’envie viendra ou pas

En attendant, je vais faire autre chose

Je ne sais pas quoi, pas grand chose mais autre chose

Et puis, il y a tellement de choses à faire

Et comme personne ne me dit rien, enfin personne n’ose me dire quoi que ce soit, j’en joue un peu, j’en profite

Pas d’orage alors ….. j’attends

ERC dans mon bureau le 21/4/2010 14h en attendant…

Commenter cet article