Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La tortue à plumes

chroniques, littérature, écriture, mots, passion, ateliers d'écriture, organisatrice d'évènements à Colombes

après la canicule, acte2

Publié le 2 Juillet 2019 par la tortue à plumes in 2019, PO & ZIE, humeur de tortue

Les pigeons, les merles
sont des sujets légers
comme plumes volent au vent

 

le marteau-piqueur, la perceuse sont des tortures

 

depuis quelques jours

un panneau sur le portail du voisin

"travaux d'agrandissement - début des travaux en juillet"

 

heureusement que je sais lire !

pas un SMS, pas un coup de fil

pas un mot en se croisant dans la rue !

rien ! 

nous n'existons pas !

 

alors que la canicule s'est enfuie

et qu'il est enfin possible d'ouvrir les fenêtres

de respirer

de revivre

de reprendre une vie normale

dans ce quartier calme

patatras !

 

petit matin pour moi,

un camion stationne

devant  mon garage

j'entends des voix

 

les travaux ont commencé 

déjà ils cassent, 

ils creusent, ils percent

je ne sais pas

j'entends

j'imagine

 

je me mets à pester devant ces quarantenaires 

aux 3 enfants qui hurlent dans le jardin

et lorsque cela ne leur suffit pas jusque dans l'allée

envoyant parfois le ballon dans mon jardin

cassant mes fleurs si douces à ma vie

et à chaque fois la crainte qu'il tombe sur la petite chienne

qui ne s'en remettrait pas

 

le ballon est si lourd

elle si légère

 

phobique des ballons

ils ne savent pas ce que leur bruit 

tapé au sol

ou volant dans l'espace

me fait

une peur, une angoisse de fin du monde

 

souvenir d'un ballon reçu en plein visage

et en pleines lunettes

un jour où tranquillement je sirotais un verre en plein-air

une jolie place arborée

un parc à quelques enjambées

pour trouver la fraîcheur

d'un autre été caniculaire.

 

La canicule ce n'est pas d'aujourd'hui

il faut se souvenir d'autres étés

je me souviens 

un documentaire avec maman

un hôpital en 2003

les années suivantes, 

maman était décédée et le film passait toujours à la télé

j'ai du demandé l'interdiction de diffusion

 

drôle de souvenir, il y a donc eu d'autres canicules ! 

la chaleur l'été c'est normal

comme la neige en hiver

ou je me trompe !

 

j'ai toujours connu la chaleur en Italie

et les nuits sans sommeil

sans air

c'était normal, on supportait

on survivait

ici non

 

de nouveau, me voici confinée chez moi

à attendre la pause café

la pause déjeuner

la pause clope

et le retour les propriétaires

lorsque le chantier s'est tu 

nous confiant les bruits pour la journée !

 

mais quel été pourri s'annonce

il y a eu la canicule

on a survécu

l'air frais est revenu

que du bonheur

enfin

c'est ce que j'espérais

depuis je peste

ce qui ne sert à rien

 

pour ce soir le calme est revenu

un oiseau a chanté

 

une seule envie

partir vers un autre calme

marcher les pieds dans l'eau

enfoncer mes pieds dans le sable

dommage mon capital vacances est épuisé

 

je continuerai de rêver

faisant courir mes doigts sur le clavier

transcrivant les bruits incongrus

de ma rue

à mon grand déplaisir partagé

par ma moitié 

qui d'ordinaire se tait

lui aussi agacé de ce comportement

marque de fabrique de ce siècle décadent

 

pas d'enfants, ils sont en vacances 

pas de ballon 

c'est l'heure où la petite chienne

peut enfin profiter d'un peu de frais allongée dans le jardin

ses grandes oreilles aux aguets

et moi à ses côtés lui murmurant des mots apaisés

et ça c'est bien.

=====



 

après la canicule, acte2
Commenter cet article