Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La tortue à plumes

chroniques, littérature, écriture, mots, passion, ateliers d'écriture, organisatrice d'évènements à Colombes

je revis

Publié le 28 Juin 2019 par la tortue à plumes in 2019, PO & ZIE, La Ruche des Arts - revue Plein Sens

Un frisson me parcoure l'échine, des gouttes d'eau perlent,
les frissons s'accentuent, ma vue se brouille
des bouffées de chaleur succèdent aux frissons, je me sens défaillir.
 
J'ai chaud, j'ai froid, ma tête tourne dans le vide
mes idées m'échappent, mon souffle est court et affolé
c'est sûr ! je vais tomber.
 
Le sol n'a jamais été aussi proche de ma tête, 
le sol est vivant, agité lui aussi de soubresauts, il se dérobe,
le parquet change de couleur, sous mon regard vide,
des sons bizarres envahissent mes oreilles, me percutent les tympans.
 
Un grand brouhaha me submerge, à chaque seconde mon émoi croit
mon coeur accélère ses battements devenus erratiques
mes mains sont moites, tant bien que mal, j'essaie de me mouvoir.
 
Je croise un miroir dans un couloir, 
j'ai le visage gris anthracite, livide, presque cadavérique
qui n'inspire ni l'amour, ni l'envie, ni la pitié, ni le pardon
qui n'inspire rien, ou plutôt 
qui n'inspire qu'une chose : oublier ce qui vient de se produire.
 
Incongru, un message était arrivé,
absent depuis si longtemps, je le croyais mort
j'avais décidé que l'effacer de ma vie était la seule solution.
C'était sans compter, sans les souvenirs et la mémoire tenace.
Et voilà qu'il refaisait surface dans ma vie
au moment où j'étais enfin prête à réinventer ma vie !
 
C'était cela mon malaise, 
les frissons, les bouffées de chaleur
panne d'énergie, panne d'envie
ne pas excuser- ne pas pardonner,
allongée sur mon lit, j'efface son message,
mon corps se détend,
l'écran redevenu vierge de lui  : je revis !
 
Une page qui était si belle, qui s'écrivait en rires, en projets,
en caresses et en baisers sans fin, du soir au matin
jusqu'à ce jour fatal que je préfère oublier.
=====

Parution P.26 & 27 dans Plein Sens n° 45 :  l'oubli

 

texte ERC / DR

texte ERC / DR

Commenter cet article