Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La tortue à plumes

chroniques, littérature, écriture, mots, passion, ateliers d'écriture, organisatrice d'évènements à Colombes

canicule de juin

Publié le 25 Juin 2019 par la tortue à plumes in 2019, PO & ZIE, humeur de tortue

Jour de canicule ordinaire
en avance sur le calendrier
et comment cela pourrait-il en être autrement  ?
 
Aucun autre bruit ne vient troubler la rue
pas un chien
pas une voiture
pas un enfant
pas une trottinette
pas un scooter
même pas un avion dans le ciel
même pas un oiseau, pas un pépiement
même pas un roucoulement de la pigeonne qui couve
le monde
mon monde 
est devenu muet
la clim est arrêtée trop envahissante.
 
Ce silence est assourdissant 
seules mes oreilles sifflent
à qui mieux mieux
elles glougloutent aussi
et me font profiter d'un concert improvisé
de mille bruits variés.
 
La chaleur nous a figés
pauvres humains, canins 
et gens de bien
collants, transpirants
transparents,
brûlants de chaud
brûlants de soleil.
 
Le café se boit froid
le thé aussi
l'eau se boit à température ambiante
donc chaude
les repas sont froids
les cocottes remisées au placard
jusqu'à plus tard.
 
Et moi ? 
les doigts collent sur le clavier
un engourdissement général me saisit
trop c'est trop
et pourtant ce n'est pas fini ! 
=====
photo ERC/DR

photo ERC/DR

enlightenedUn vrai temps de chien

Canicule vient du latin « canicula », diminutif de « canis » (chien), qui signifie « petite chienne ». Et Canicula c’est justement le nom que des astronomes de l’Antiquité, ont donné à une étoile appartenant à la constellation du « Grand Chien ». Aussi appelée l’étoile Sirius, Canicula est l’astre le plus brillant du ciel après le Soleil. Les Egyptiens qui associaient cette étoile au culte d’Isis lui concédaient des pouvoirs surnaturels, notamment dans la régulation des crues du Nil.

Levée et couchée avec le Soleil, du 24 juillet au 24 août, elle double l’activité de ses feux et donc du climat solsticiale. Elle est considérée comme l’étoile de la chaleur. « Canicule » désigne donc tout naturellement les périodes marquées par une forte hausse des températures. Pour conjurer les effets néfastes de la canicule sur les moissons et apaiser l’ardeur du soleil, les Romains avaient coutume de sacrifier des chiens roux. Roux pour que le raisin prenne cette couleur « solaire » l’année suivante.

Par Clotilde Costil (ça m'intéresse)

Commenter cet article