Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La tortue à plumes

chroniques, littérature, écriture, mots, passion, ateliers d'écriture, organisatrice d'évènements à Colombes

Bohemian Rhapsody

Publié le 15 Janvier 2019 par la tortue à plumes in 2019, PO & ZIE, humeur de tortue

Lundi soir
soirée entre amies
le train égrène l'itinéraire du sens opposé
non, c'était le bon quai
c'est le disque qui déraille
 
Gare Saint Lazare
toujours égale à elle-même
belle et affolée
italianisme
pas de CRS
pas de gilets jaunes
un peu de calme retrouvé
samedi j'étais en panique
j'ai vu les vitrines brisées
je n'ai pas aimé
 
Direction Opéra,
puis les Grands Boulevards
retrouver une amie
du "premier cercle"
mon "premier cercle" est très restreint
j'y tiens
c'est aussi son but
 
Elle a tellement insisté
comment résister
nos fils préférés nous ont réunies
ça ne se commande pas
c'était au collège
il y a bien longtemps
 
Bohemian Rhapsody
voir ensemble le film
le revoir pour elle, fait rare
j'ai vu la bande annonce
quelque chose dans le comédien
le visage ce n'est pas ça
les yeux ne sont pas les bons.
 
Qu'en aurait-il pensé de ce biopic ?
dubitative.
 
Malgré tout,
dès les premières minutes
l'émotion est présente, palpable,
mise en apesanteur, en apnée
peu de films procurent cette émotion.
 
Freddie Mercury
une des très rares de "mon premier cercle" musical
jamais très loin
de mes oreilles
de mes émotions
 
Il m'a manqué les yeux
pas le bon regard
les dents trop c'est trop
mais la bonne gestuelle
hélas impossible de faire revenir l'original
le seul et sa voix,
trouble dans ma tête
jamais je n'avais vu Freddie Mercury "typé"
il était Freddie Mercury
au-delà de toute croyance
de tout autre critère
la couleur de peau n'était pas la bonne
chacun son opinion
 
Plus de deux heures en apnée,
j'aurais pu rester trois heures,
j'aurais aimé rembobiner
même si l'on ne rembobine plus
Cinema paradiso
était une autre époque
 
Devant nous, deux amoureux se bécotaient
même dans les moments plus difficiles
que faisaient-ils là ?
ce qu'ils voulaient !
mais le film méritait un certain respect
ou je préfère un respect certain
 
Il y a eu des prix,
Bohemian Rhapsody en aura d'autres
ils seront mérités
 
Depuis longtemps je n'étais pas allée au cinéma
qui plus est dans cette grande salle Gaumont
que j'affectionne,
difficile de s'arracher de la salle
une fois la lumière revenue
 
Longtemps la musique,
les visages sont restés dans ma tête
et dans mon coeur
longtemps, ils y sont encore
j'ai remis la musique de Queen
durant tout le film les images se superposaient
se mélangeaient,
se partageaient l'espace.
 
J'ai vu beaucoup de concerts
moins que mon époux, pour ne parler que de lui !
j'en ai oublié des dizaines
jamais le concert de Queen au stade de l'Ile Saint Denis
n'est sorti de ma tête
tant le charisme de Freddie Mercury était omniprésent
et sa voix et et tout.
Encore un gay, ils sont si nombreux,
à faire chavirer le coeur des femmes,
dommage pour nous,
et la beauté est un étalon qui ne veut rien dire.
 
Il était l'heure de se quitter
on était déjà demain
de rentrer chez soi
antipodistes parisiennes
 
Le sommeil  long à venir
encore une fois
descendre dans la cuisine
et son rituel
les médocs,
le chocolat
la bouteille d'eau.
Je n'aurais pas du m'enfiler quasi
la tablette entière après l'immense
mousse au chocolat engloutie au restaurant
comme si le monde allait arrêter de tourner.
 
Dîner plaisir
complètement déséquilibré
tartare et mousse au chocolat
pour aujourd'hui je sais déjà,
je commence par la camomille
les haricots verts seront pour le déjeuner.
 
L'amitié, le film, l'émotion, la mousse au chocolat
je me demande si les décennies qui se succèdent
ne sont pas de plus en plus intolérantes à mon plaisir de vivre.
 

Aujourd'hui, repos, mais promis demain je recommence.

La vie est belle, ne l'oublions jamais.

©la tortue à plumes 🐢

=====

F. Mercury&cat. photo ???

F. Mercury&cat. photo ???

Commenter cet article