Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La tortue à plumes

chroniques, littérature, écriture, mots, passion, ateliers d'écriture, organisatrice d'évènements à Colombes

TGV 8719, un jour de mai

Publié le 7 Mai 2018 par la tortue à plumes in 2018, PO & ZIE

Le bruit de la pluie sur les vitres
les crissements du train
bruit de plastique
bruit  métallique
vibrations
le train penche à droite
puis à gauche
je surveille le niveau du café dans le gobelet
légère oscillation
comme dans la bouteille de saint Yorre.
Je me demande ce que les molécules
ou le bicarbonate en pensent ?
pas de réponse !
les bulles s’agitent sans plus.
 
Le paysage m'offre des éoliennes,
fascinée, comme toujours,
je ne les quitte pas des yeux
jusqu'à la dernière qui s'estompe au loin.
j’attends le soleil
les paysages défilent c’est le printemps tout est vert et souriant.
Le train s’arrête : gare de Vannes
dans un quart d’heure j'arriverai à Auray,
je quitterai mon wagon de 1er classe
place 93 haut fenêtre.
J’entends le chien qui pleure
il y avait donc un chien dans le wagon !
il a sûrement envie de s’ébrouer
un chien roux marron peut être un cocker
je n’ai pas bien vu
moi je pense à Margueritte
aurait elle été aussi sage ?
Le train est à l’arrêt
il ne pleut plus
mais il fait gris
alors qu’à Montparnasse il faisait un soleil prometteur
prochain arrêt je descendrai.
 
mes deux voisins des vaudois, si j’en crois leurs journaux, descendront ou pas.
je n’aurai entendu que le bruit des pages que l’on tourne,
ma voisine une jeune femme, certainement étrangère, ne fait pas de bruit non plus
il est si rare même en première de voyager dans un train si calme.
Les petits enfants sont sages
la seule animation est venue du couple, au monsieur bedonnant,
de l’autre côté du couloir
qui a fait un repas complet comme à la maison
il ne manquait que la nappe en plastique et le kil de rouge !
une entrée, je crois avoir vu des tomates
(je lorgne du coin de l'oeil cachée par mon Indridason,
tentative de rattraper le temps perdu de mes lectures)
un plat. Lequel ?
du pain
un petit yaourt
sans oublier la barquette de fraises, des françaises s’il vous plaît !
j'ai zappé la boisson !
le train est reparti...
à chaque arrêt un peu plus vide
il ira à Brest, son terminus, via Quimper.
drôle de circuit.
Je range mon bouquin
finis mon café
abandonne mon gobelet
puis me prépare à descendre
Céline doit être là sur le quai,
Serge un peu plus loin dans la gare.
Je suis émue.
Ce soir je dormirai à Plouhinec
la vue au loin sur la petite mer
puis, un autre horizon, l’océan et l’île de Groix.
Je regarderai le soleil se coucher
et le phare s’allumer à Gâvres.
 
la vie est toujours aussi belle
=====

 
photo ERC. vue du Pont-Lorois

photo ERC. vue du Pont-Lorois

Commenter cet article