Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par la tortue à plumes

Le 9 mars, notre monde s'écroulait. Petite Chipie nous quittait beaucoup trop tôt dans sa vie. Nous aurions tellement aimé partager encore et encore, des mois et des mois, des années et des années, de bisous, de câlins, de tendresse, de douceur et d'un vrai amour dans une parfaite réciprocité dont seuls nos amis les animaux, ici les chiens, sont capables.

Des semaines ont passé, tristesse, chagrin, culpabilité, absence, larmes, tout y est passé. Pourtant nous avions tout fait, il s'avère, nous en sommes convaincus maintenant, que petite Chihuahuate était malade de naissance. Maladies qui ne pardonnent pas, épilepsie, souffle au coeur d'où pathologie et finalement oedème pulmonaire. Partie en douceur comme elle était dans un dernier souffle discret dans nos bras.

Puis les chatons, puis le vide...

Puis comme la vie est toujours plus forte que tout, un médaillon autour de mon cou, des visites à son lieu de repos pour lui parler, lui raconter, petit à petit le tumulte s'est calmé. Les sentiments sont restés les mêmes, mais même si sa présence est là, dans le petit cadre, rejointe hélas ! par l'adorable Spirou, sous les pétales protecteurs d'une orchidée blanche, le vide devenait trop fort à supporter. 

Certes plus de bêtises plus obligés, d'adapter l'emploi du temps ou nos sorties à son rythme, plus de médicaments, de croquettes à servir, de pipis à éponger, de tapis dévastés, de sopalins déchiquetés, de joujoux pour envahir la maison, et les aboiements ou les pleurs qui chacun voulait dire quelque chose de précis.

L'été est passé, puis l'automne est arrivé. C'était le temps de reprendre une nouvelle route avec un nouveau compagnon. Longues recherches du plus beau, du sosie, de celui qui serait en meilleure santé, enfin l’inaccessible, l’impossible...

Finalement, après avoir réfléchi, pesé, cherché, disséqué les annonces, un coup de coeur un dimanche matin, j'avais trouvé, c'était TOI que nous devions aimer de nouveau.

Le médaillon toujours autour de mon cou, les photos sur le meuble, un dimanche après-midi, en un coup de folie, Margueritte est arrivée chez nous.

Margueritte des Minis Pouces !

J’adore !

Petite chihuahuate, j'ai lutté, pendant plusieurs semaines, je me suis demandé pourquoi je t'avais choisie, pourquoi reprendre un chien, retrouver Chipie, des questions, des doutes et puis un court voyage en Belgique a fini de ma convaincre. Tu n'as pas encore cinq mois, mais déjà tu occupes notre vie. Tu fais des tas de bêtises, un tapis va y laisser sa vie. On laisse faire. Je fais la chasse aux petites sottises dans la plus grande indifférence. Nous sommes tous fous de toi, avec ta truffe marron, tes taches marron et ton pelage court blanc, et surtout tes yeux qui foudroient. Tu es une boule d'énergie, d'amour, de joie de vivre, tu ne demandes que les genoux et les joujoux, et même si nous savons que nous ne devrions pas, tu as déjà franchi toutes les étapes de la charte des chihuahuas. Nous habitons chez toi ! pour notre plus grande joie. Ta voix commence à se former et j'ai bien compris que dans peu de temps elle allait retentir avec force dans la rue où nous habitons.

Nous avons des poils plein les vêtements, je me couche à côté de toi et non pas le contraire, et alors... nous ne demandons rien, nous savons quand même te répéter que "tu n'es qu'un chien" quand tes petits crocs décident de mordiller nos mains.

Margueritte bienvenue chez tes vieux maîtres enfin quand même un peu !

Nous te souhaitons une longue longue vie, et espérons que dans la logique des choses, que ce sera nous qui fermerons tes yeux dans très longtemps pour que tu ne sentes pas notre absence, tant l'osmose est forte entre nous.

Je t'ai fait une page sur Facebook, j'y mets toutes tes bêtises et tes "tatas" rigolent bien. Ainsi tu es aussi un lien avec les amis et c'est très bien ainsi.

=====





photo personnelle ERC ©tous droits réservés (1&2)- Chipie13/1/2008
photo personnelle ERC ©tous droits réservés (1&2)- Chipie13/1/2008
photo personnelle ERC ©tous droits réservés (1&2)- Chipie13/1/2008

photo personnelle ERC ©tous droits réservés (1&2)- Chipie13/1/2008

Commenter cet article

Sophoche 11/01/2017 21:01

De beaux mots, Madame la Tortue !
"Notre" Chipie nous manque, mais "notre" Margueritte prend déjà une grande place
dans nos cœurs.

Carmin 11/01/2017 16:13

Comme elle est belle ta déclaration, soeurette!!!
J'aimais beaucoup Chipie et Vadim et moi parlos souvent d'elle. Mais, sans l'avoir vue, Margueritte a dérobé mon coeur!! <3 <3