Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par la tortue à plumes

L'Islande encore l'Islande
à défaut de pouvoir y retourner provisoirement, il me reste les livres et point d'orgue de l'année ce film d'une violence et d'une pureté absolue.
Violence comme l'Islande
Pureté comme l'Islande
j'ai senti dans la tempête, Erlendur recherchant son frère, la nature plus forte que l'homme,
j'ai vu les paysages qui m'ont bouleversé
j'ai été amusée par les pulls que j'ai oublié d'acheter avant de repartir
j'ai encore aimé cet humour décalé qui pimente la vie, le bain du bélier dans la baignoire
j'ai aimé cette osmose entre la nature, la vie, le respect,
moi le bélier, j'ai admiré ces animaux superbes acteurs époustouflants
j'ai aimé les acteurs d'une vérité si lumineuse
j'ai aimé la musique lancinante et présente, du piano au violon des notes de cristal, en harmonie avec le froid et les sources d'eau chaude
d'un film minimaliste par le décor, par les acteurs, une histoire humaine exceptionnelle que seule l'Islande peut produire est née !
Et une fin à donner des frissons et faire venir les larmes
je me suis laissée emportée, j'étais avec eux, c'était un moment de grâce tellement rare, un moment qui fait oublier les moments difficiles d'une vie citadine épuisante.
un seul mot : merci - merci pour ce voyage dont les images sont logées dans ma tête.
=====

 

béliers
béliers béliers
béliers béliers

Commenter cet article