Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par la tortue à plumes

Le voici définitivement réalité.
Je peux le tenir dans mes mains, sentir l'odeur de l'encre encore toute fraîche. Je peux sentir le bruissement des pages que je tourne. Je peux lire et relire les mots qu'il avait écrits.
C'était... j'ai l'impression d'un dédoublement de personnalité. Ils m'ont accompagné pendant toutes ces décennies. Je voulais les partager. C'est maintenant possible. Je suis fière pour lui.
Je vais lui laisser tout l'espace dont il a besoin pour s'épanouir et vivre sa vie de livre.
Les mots sont si beaux. Je peux le dire sans pudeur, ils ne sont pas les miens, mais ils m'étaient, privilège unique, destinés.
Je n'en ai été que la traductrice passionnée.
Les tons de la couverture, témoin de ces années soixante soixante-dix me donnent le frisson.
Un frisson et un peu plus encore tant les évènements se sont emmêlés.
Je veux dédier ce livre unique de poésies à mon beau-père, dont j'aurais tellement voulu qu'il puisse le tenir dans ses mains, lui aussi, presque le premier, et admirer ce que son fils avait écrit et qu'il avait toujours ignoré.
Trop tard. Les livres terminaient leur voyage jusque chez moi tandis que mon beau-père entreprenait son dernier voyage vers un ailleurs définitif dont on ne revient pas.
Bienvenue "Love is Love"
Adieu Giuseppe
=====

 

photo personnelle ERC ©tous droits réservés  (couverture de Love is Love)

photo personnelle ERC ©tous droits réservés (couverture de Love is Love)

éditeur : éditions épingle à nourrice

Commenter cet article