Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par la tortue à plumes

Le train arrive
Les voyageurs descendent
Se précipitent vers la sortie
Heureux
Inquiets
Vers un avenir
Vers une rencontre
Vers une belle journée
Vers une sale journée
Vers un amour
Vers un ami
Immobilité de l'instant
Au loin un peu de vert
Laisse envisager un ailleurs
Plus rieur
L'air est moite
Les petits pavés transpirent une peur métallique,
dansent et se moquent du temps
Un, deux, trois, quatre,
Quatre temps et trois mouvements
Les voyageurs s'éloignent
Le toit protecteur embrasse le ciel
Caresse les wagons
Une ombre se dessine
Un visage d'enfant
Un ange
Au long front bombé surveille
Ce microcosme éphémère
La gare vibre
Le petit ange au nez retroussé sourit
Sa bouche mutine se multiplie
À l'infini
Épouse le wagon
Lui fait des suçons
La pendule accrochée à sa joue
N'est qu'un vilain bubon
Un rais de soleil transperce la paroi
Je ne vois plus que toi
Au-delà du toit
Au-delà du quai
Vite me jeter dans tes bras
Tic tac tic tac
Métronome implacable
Tu rythmes le temps
Déjà j'entends les essieux
Qui s'échauffent
Le crissement sur les rails
Les portes se ferment
Adieu la petite gare
Je ne sais pas ton nom
Mais j'aime ton visage
J'aime ton ombre
J'aime ta lumière
=====

 

photo Franck Dadure avec son amicale autorisation

photo Franck Dadure avec son amicale autorisation

Commenter cet article