Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par la tortue à plumes

 

Dis la vie à quoi tu joues ?
Dis la mort pour qui te prends tu ?
 
L'année passe
Les amis trépassent
 
Il paraît que l'on meurt de plus en plus tard
Vu, ce que je vois
J'ai un vrai doute
Il paraît que le cancer régresse
Vu, ce que je vois
J'ai un vrai doute
Il paraît qu'on sait calmer la douleur
Laissez-moi rire
Il paraît
Miroir aux alouettes
Se cacher la tête dans les mains
Fermer les écoutilles
Ne plus croire
 
Je me souviens un temps
Ma foi ébranlée
Pourquoi infliger ces souffrances
Pourquoi ?
Je n'ai pas la réponse.
 
Un ami par mois
J'aimerais bien que la mort s'arrête de roder autour de moi
Qu'elle élargisse son cercle
Voire qu'elle fiche le camp loin très loin
Dans des brumes inaccessibles
Et qu'elle y reste
 
Ce matin encore un ami…
Un ami qui aimait la vie
Qui avait traversé notre vie
Qui restait dans notre vie
Son anniversaire était programmé
Pour la semaine prochaine
Je vais devoir effacer
La récurrence et sa présence
Une date éphémère a pris place
Ses obsèques…
Bélier avec tous ses défauts
Mais entre «béliers» on se comprend
J’en ai marre d'écrire pour les défunts
Je te somme la mort d'arrêter tes bêtises.
Tu fais trop de dégâts
Ici et ailleurs
Hier et aujourd'hui
La vie c'est la mort
Et la mort fait partie de la vie
Un jour il faut partir`
Pourtant il n'y a jamais urgence…
Tiens-toi-le pour dit !
Et que je ne t'y reprenne plus.
=====

 

pour Gérard. (photo collection personnelle ERC)

pour Gérard. (photo collection personnelle ERC)

Commenter cet article