Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par la tortue à plumes

 

 

Tu m'avais dit,

"toujours" mon amour

avec tes maladresses

et tes tendresses

c'était...

il y a...

rappelle-moi

 

la vie ne repasse pas

je ne suis plus qu'une trame usée d'un hier oublié

 

nous nous sommes tant aimés

j'en recherche les traces, les empreintes, les petits fragments

un éclair dans tes yeux

le ciel s'est déchiré

l'amour s'est envolé

 

"Je t’aime à ma façon"

j'avais éructé

j'avais explosé

le Temps...le temps est passé

même pas suspendu, défilé, passé

peut-être avais-tu raison ?

Peut-être était-ce la bonne formule ?

oui

L'amour à ma façon

je n'ai certainement pas su faire mieux

il est vrai que l'on fait comme on peut

 

 

Oh ! là !

oui là, je la vois une lueur vacille

 

une miette d'hier

un soupçon d'avant-hier

 

Cupidon avait durement frappé

au milieu de mon cœur

une explosion

tout s'était embrasé

ton santal embaumait

 

C’était bientôt

c'était en décembre

il y a presque cinq décennies.

 

la lettre est dans ma main

mon nom sur l'enveloppe

de ta fine écriture latine

une photo noir et blanc

aussi beau que James Dean

aussi beau que toi

brun, ténébreux

le sourire enjôleur

je me suis prise dans tes rets

je me suis prise à tout jamais

 

je voudrais raconter

les mots ne viennent pas

l'émotion est trop forte

 

Le temps a tout emporté

nos visages juvéniles

pas encore séniles

nous ne sommes plus que deux âmes égarées

qui ne se cherchent plus

qui ne se trouvent plus

même plus du bout des doigts

pourtant...

 

combien j'aimais tes bras

nos heures sous les draps

 

combien j'aimais ta main

dans ma main

ou visitant mon corps abandonné

 

tu m'avais dit,

tu ne dis plus

 

je t'avais dit,

je ne dis plus

 

Jamais n'existe pas, pour toujours ?

Tu avais dit "une fois"

je m'en souviens encore

"une fois" et c'était moi,

alors la lune peut sourire

nos oreillers sentiront notre sommeil apaisé.

=====

 

 

Perugia (IT)

Perugia (IT)

Commenter cet article