Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par la tortue à plumes

Le temps gris

la pluie fine

le souvenir

la Toussaint

les pensées qui s'envolent vers eux

vers les cieux

chacun sa croyance

même si les cieux n'existent pas

il est doux de penser qu'il existe un endroit

où les âmes peuvent se réfugier

où l'on peut aller les retrouver

leur parler et leur raconter les instants oubliés

les moments du passé

pour nous faire avancer et vivre notre propre présent,

notre propre existence, parfois si lourde à porter

hier les citrouilles nous ont accompagnées dans un moment de complicité et de douceur.

Le vin, couleur rubis, rapporté de la Napa a réchauffé nos coeurs.

 

Oublions l'oeuf jeté rageusement sur la porte par... laisse tomber !

La réponse était vraie. Ils ne l'ont pas cru ! gâchis de la vie.

 

Il n'y a pas de tristesse

un souvenir déjà d'une jolie soirée trop vite terminée.

Il reste les citrouilles

à minuit, les sorcières m'ont entraînée

juchée sur un balai, je me suis évadée

c'était bien, c'était léger,

La caresse des toiles d'araignées pour me faire oublier.

Je ne serai jamais princesse

avec ou sans masque

citrouille or not citrouille

de ceci je me moque.

Les feuilles dorées de l'automne se balancent, hésitent, se détachent de la branche et partent dans une valse lente avant de s'écraser mollement sur le sol humide et collant.

Il est l'heure de...

il est l'heure. Un point c'est tout.

Je vais rêver de soleil.

J’ai envie d'une longue promenade dans le grand parc où tant de siècles se mélangent, les squelettes d'Halloween ne sont que des fantômes. Si le soleil revient, j'irai m'y promener. Je ne peux considérer cet endroit comme un endroit lugubre. Ce n'est pas parce qu'on est le jour de la Toussaint ... et d'ailleurs pas le jour des Trépassés pour m'y précipiter. Qu'importe le jour ou l'heure. Je ne connais qu'une chose : le désir d'y aller.

En attendant ;

le temps est gris

la pluie fine continue à pleurer sur les âmes oubliées

viens prête moi ton épaule

et viens me consoler.

=====

 

 

(Perugia IT-2012)

(Perugia IT-2012)

Commenter cet article